Selon Finexs Voyages, les embouteillages sur la voie de contournement de Yassa impactent négativement son trafic

1

On le sait déjà, l’effondrement de l’ouvrage hydraulique au niveau du lieu-dit Pont Cogefar le 25 juillet a affecté le chiffre d’affaires de plusieurs entreprises dans divers secteurs du tissu économique national. En particulier les opérateurs du transport urbain. Ce qu’on savait moins, c’est que malgré la réhabilitation de cet ouvrage par les équipes de Razel, et la construction d’une voie de contournement, les opérateurs continuent à faire face aux difficultés. C’est le cas notamment du transporteur Finexs Voyages, qui se plaint de l’impact des embouteillages au niveau de la voie de contournement sur son trafic.

Un problème, pour cette entreprise qui tire près de 30% de ses revenus des départs et retours des vacances. « En ce moment, c’est très difficile. Nous sommes au-delà de nos capacités d’accueil. Vous avez pu le constater, les salles d’accueil, le parking les hangars aménagés pour la pluie sont bondés », raconte Jacques Nkoma, Chef d’agence Finexs Douala. Dans une interview accordée à CT, il accuse : « L’autre problème, c’est l’embouteillage. Le temps mis par les véhicules entre la déviation de Yassa et l’agence. Les bus font trois heures avant d’arriver. Pratiquement le temps mis entre Yaoundé et Douala ».

Avant de terminer « Dès qu’un gros porteur arrive, nous essayons d’évacuer au fur et à mesure les passagers. Aux clients, nous demandons justement de patienter, à ceux qui sont inquiets, nous leur montrons à travers notre GPS, où le bus se trouve exactement ».

Communiquer, être plus proche de ses passagers pour tenter de leur faire oublier le long temps d’attente, c’est la solution choisie par le transporteur camerounais. Il y a quelques jours, l’entreprise dirigée par Félix Etoundi s’était attachée des services du cabinet Rholix Sarl, pour offrir une formation en Coaching et Management à ses cadres. Objectifs de ces enseignements, récompenser ses meilleurs collaborateurs directs, en les faisant passer de Superviseurs à Managers pour les autonomiser davantage ; les développer par cette formation Coaching et Management.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here