Finexs Voyages, Buca et Touristique au Top du Sommier d’infractions de la prévention routière

0
Crédit Photo: bougna.net

Finexs Voyages, Buca et Touristique au Top du Sommier d’infractions de la prévention routière. C’est le résultat d’une étude récente dont les résultats ont été présentés par Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, le ministre des Transports.

Selon ladite étude, Finex Voyages occupe la tête du peloton  avec 714 infractions. Viennent ensuite Buca Voyages (avec 667 cas), et Touristique Express Voyages, avec 610 infractions constatées par les équipes spéciales de prévention routière.

Contrairement aux apparences, le transporteur General Express Voyages, plusieurs fois impliqué dans des cas d’accidents de la circulation au cours de l’année 2017 et dans la première moitié de l’année 2018, arrive à la quatrième position, avec 345 cas de violation du code de la route constatés.

Une donnée qui peut se justifier. L’opérateur de transport interurbain est dans le viseur du ministère des Transports. Après le sursis de six mois prononcé pour « non-respect de la réglementation en vigueur ». Pour rappel, le sursis faisait suite à l’accident de la circulation survenu le 30 mars 2018, qui avait coûté la vie à plusieurs camerounais.

A elles seules, Finexs Voyage, Buca Voyage, et Touristique Express Voyage représentent 2 336 infractions sur les 3 591 cas enregistrées par les équipes de prévention routière. Ce qui représente plus de 65% des violations du Code de la route attribuées à 17 compagnies.

Selon le ministère des Transports, les sanctions issues de ces infractions ont permis de faire rentrer 90 millions de FCFA dans les caisses de l’Etat.

« Ces infractions représentent autant de cas d’accidents potentiels et autant de nombre de morts sur nos routes », a lancé Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe aux représentants des compagnies de transport interurbain au cours d’une réunion organisée dans son département ministériel.

Pour réduire le nombre d’accidents de la circulation, et transformer « les axes taxés de meurtriers en axes de vie », le ministère des Transports annonce la mise en place d’un « cahier de charges (qui Ndlr.) sera remis aux différents responsables de compagnies de voyage. Celui-ci leur servira de boussole pour organiser leurs activités ».

Les infractions citées portent essentiellement sur l’excès de vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité. Princesse, Musango, La Kribienne, Butrans, Horizon et Transcam font aussi partie de cette liste noire.

 

Lire aussi :

23/08/2018      Selon Finexs Voyages, les embouteillages sur la voie de contournement de Yassa impactent négativement son trafic Finex Voyages arrive en tête avec 714 infractions.

20/11/2018      Loi de Finances 2019 : Le budget du ministère des Transports en hausse de +42% 

19/11/2018      Le ministère des Transports va injecter 200 millions dans les opérations de sensibilisation sur la sécurité routière 

08/10/2018      Aréa Assurances lance le processus de dédommagement des victimes de l’accident de Garanti Express 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here