Patrice Melom remet Cinq Pick-Up et deux minibus aux nouveaux responsables des unités opérationnelles de la Gendarmerie du PAK

0
Patrice Melom et nouveau commandant des unités de gendarmerie du PAK. Crédit Photo: bougna.net

De nouveaux responsables dans les unités opérationnelles du Port autonome de Kribi (PAK). Au cours d’une cérémonie organisée ce mercredi dans l’enceinte de la place portuaire de Mboro, le Capitaine Nyoa Ndjompie, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie, et le Lieutenant Eyizo’o Rodrigue, Commandant de l’Escadron mobile numéro 74, ont pris le commandement devant leurs troupes.

La passation de commandement était coordonnée par le Colonel Landry Azew, Commandant de la Légion de gendarmerie du Sud. En présence d’Antoine Bisaga, le Préfet du département de l’Océan.

A LIRE AUSSI SUR BOUGNA.NET

Essoka Security et Africa Security prennent 71,724 millions pour le gardiennage au Port de Kribi

Pour leurs premières missions au sein des unités opérationnelles de la gendarmerie du PAK, Patrice Melom, Directeur général du PAK, a remis du matériel roulant. Un lot constitué de deux Pick-Up et d’un minibus de 40 places (photo). Un matériel qui sera complété par trois autres Pick-Up et un minibus dans les mois à venir, a notamment appris bougna.net.

A 54 ans, le Capitaine Nyoa Ndjompie, est un soldat pétri d’expérience au sein du corps de la gendarmerie nationale. Il a notamment effectué des missions au sein des troupes onusiennes en République centrafricaine et au Mali.

A LIRE AUSSI SUR BOUGNA.NET

Le PAK va investir 40 millions dans les installations des forces de sécurité

Bien que le Lieutenant Eyizo’o Rodrigue soit de 23 ans plus jeune que le Capitaine Nyoa Ndjompie, il n’en est pas moins “capé”. A 31 ans, le Commandant de l’Escadron mobile numéro 74 compte lui aussi parmi ses faits d’armes, des missions de paix sous le drapeau de l’ONU.

« La gendarmerie atteint de ce fait sa pleine capacité opérationnelle au Port. Je demande à mes collaborateurs de s’aligner aux nouvelles procédures et standards au Port de Kribi. De très vite s’approprier ces instruments afin d’adapter l’action de la gendarmerie », a déclaré le Colonel Landry Azew.

 

Lire aussi :

21/10/2019      Cameroun : Comment le manque de ressources humaines ramène les ports dans les écoles 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here