Le PAD veut déguerpir les populations installées dans l’espace publique portuaire pour le réserver aux opérateurs économiques désireux d’y investir

0
Cyrus Ngo'o en visite dans la zone portuaire de Douala. Crédit: PAD

Bientôt la fin des occupations anarchiques dans la zone portuaire de Douala. En effet, l’Autorité portuaire de Douala annonce une opération de déguerpissement des populations situées dans la zone portuaire. Il s’agit de « ceux qui ceux qui y investissent dans l’habitat et les petits commerces », cite l’administration dirigée par Cyrus NGO’O. Cette opération rentre dans le cadre du projet de sécurisation du Port de Douala-Bonabéri.

Un projet financé à hauteur de 25 milliards de FCFA qui va permettre au PAD d’« arrimer son port aux standards internationaux reconnus dans le secteur portuaire. Et ainsi, de jouer véritablement son rôle de frontière maritime  et de zone à circulation réglementée ».

A lire sur bougna.net

Port autonome de Douala : Attention, Travaux ! Interruption partielle ou totale prévue autour de la guérite Nord

L’argent mobilisé sera utilisé pour la construction la construction d’une clôture périmétrique de plus de 20 kilomètres, éclairée et protégée par vidéosurveillance, la construction des accès, avec guérites (surveillés par des  équipements  ultra modernes) ; la construction des ponts bascules statiques et dynamiques en ligne qui serviront à la pesée systématique des véhicules lourds et conteneurisés. Et enfin, la construction des portes avec tourniquets pour l’accès des piétons après reconnaissance biométrique ou par un badge permettront de mieux filtrer les entrées.

A lire aussi sur bougna.net

Comprendre l’affaire des 25 milliards destinés à la sécurisation du Port de Douala-Bonabéri

En plus des travaux de construction cités plus haut, le Port de Douala-Bonabéri va accueillir un scanner mobile pour le check in des conteneurs  et marchandises. Le dispositif automatique de sécurité du Port de Douala-Bonabéri sera complété par « un  corps  de  sécurité  et de  sûreté  portuaire  formé  et professionnel », explique le PAD.

A travers l’opération de déguerpissement annoncée, Cyrus NGO’O espère « recouvrer l’entièreté de son espace qui est réservé aux opérateurs économiques ambitieux, capables de créer de la valeur ajoutée et des emplois ».

 

Lire aussi :

12/04/2020      Cameroun-Coronavirus : Le Port de Douala va utiliser son tissu-pagne pour fabriquer 3 000 masques 

26/02/2020      Cameroun : Le PAD annonce l’entrée en action de sa nouvelle drague aspiratrice stationnaire Beaver 50 ce mercredi 26 février

29/12/2019      Cameroun : Le PAD prévoit de collercter 97,896 milliards de FCFA de recettes au cours de l’exercice budgétaire 2020 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here