Selon l’INS, les prix des transports ont augmenté de +0,3% au cours du premier semestre 2018

3

L’institut National de la Statistique a rendu publique sa note sur l’évolution de l’inflation au cours du premier semestre 2018. Il ressort de cette traditionnelle étude que pendant les six premiers mois de l’année, les prix des transports ont flambé de +0,3%.

Cette hausse est imputable à l’augmentation du prix du timbre communal. Il est passé de 200 FCFA à 600 FCFA après la promulgation de la Loi de Finances 2016, rappelle le bras séculier de l’Etat en matière de production des données statistiques.

La hausse des prix au cours du premier semestre n’a pas uniquement été observée au niveau des prix du transport. L’INS a observé une accélération de l’inflation importée, par rapport aux prix des biens locaux.

En effet, les prix des biens importés ont progressé de 1,3%, après une baisse de 0,4% en 2017. « La hausse des prix des produits importés résulte surtout de l’insécurité persistante dans certaines régions (ExtrêmeNord, Est, Sud-Ouest et Nord-Ouest) ayant sans doute entraîné une diminution de l’offre extérieure provenant des pays voisins, notamment du Nigeria », analyse l’institut.

Pour la deuxième moitié de l’année, l’INS voit une évolution mi-figue-mi-raisin de l’inflation. « La volonté du Gouvernement d’assurer une croissance économique inclusive devrait se poursuivre notamment par le maintien du soutien aux services sociaux de base (santé, éducation, eau potable, énergie, etc.) et par un approvisionnement des marchés, à prix raisonnables, en produits alimentaires de grande consommation », L’INS.

En revanche, l’Institut national de la statistique craint de voir « des sources de tensions sur les prix apparaitre en raison des perturbations dans l’approvisionnement des marchés en liaison avec l’insécurité persistante dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, et de la baisse de la production céréalière dans la partie septentrionale du pays en 2017 ». Sous ces hypothèses, le taux d’inflation demeurerait contenu en dessous de 2% en 2018, conclut l’INS.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here