Cameroun : Gabriel Manimben rempile pour deux ans à la Présidence du GPAC

0
Gabriel Manimben, Président du GPAC. Crédit Photo: bougna.net

Gabriel Manimben, Administrateur Directeur général de l’Agence de Prestations maritimes (APM), rempile pour deux ans à la présidence du GPAC. Le Groupement professionnel des aconiers du Cameroun. Une association syndicale spécialisée dans aconage et manutention des marchandises au port de Douala.

D’après les informations obtenues par bougna.net, le bureau sortant a été reconduit « par acclamation » à la suite de l’Assemblée générale tenue dans la capitale économique du Cameroun.

Gabriel Manimben retrouve Genoni Jean Claude (TFMD), premier Vice-Président, et Jérôme Beseme (BTL), 2e Vice-Président, tous deux reconduits à leurs postes. Jean Luc Pallix (SEPBC) assure la trésorerie. Et Mbeumo André (SAPEM), est chargé de l’audit interne, a également appris bougna.net.

Le GPAC est l’une des plus vieilles associations syndicales du secteur portuaire du Cameroun. Créée en 1948, ce n’est qu’en 1998 que l’association change de dénomination, et devient le Groupement professionnel des aconiers du Cameroun.

Le GPAC est notamment chargé de la gestion des dockers, des magasins et des terre-pleins, propriété du Port autonome de Douala et où sont stockés à titre provisoire les marchandises déchargées des bateaux ou en attente de chargement.

A 54 ans, Gabriel Manimben ajoute une vague à l’océan d’expériences qu’il accumule dans le secteur portuaire et maritime. Natif de Nitoukou (région du Centre, Département du Mbam-et-Inoubou), diplômé (notamment) de l’Université de Yaoundé I, il est au cœur de la création de plusieurs entreprises spécialisées dans la logistique et le transport maritime.

En 2014 par exemple, lorsqu’est lancé le marché de concession du Terminal Polyvalent du Port de Kribi (PAK), il s’associe à huit camerounais pour créer le consortium dénommé Kribi Port Multiple Operators (KPMO). Consortium qui va s’associer à Necotrans pour arracher la concession dudit Terminal Polyvalent.

En 2015, après le départ de Necotrans, KPMO obtient la gestion en régie du Terminal Polyvalent. Et permet au PAK de garder son niveau de service, en y traitant 100% du volume des marchandises (70% du volume sur le terminal conventionnel de Douala).

 

Lire aussi :

15/07/2018      Gabriel Manimben : « Le Président de la République avait insisté pour que les camerounais fassent partie de la gestion du Port en eaux profondes de Kribi 

17/06/2019      Port de Kribi : Le Philippin International Container Terminal Services (ICTSI) prend enfin la concession du Terminal Polyvalent

11/03/2019      Patrice Melom suggère à KPMO de « se mettre » avec l’adjudicataire du Terminal Polyvalent 

15/07/2018      KPMO prend la sous-traitance en régie du port pour deux ans 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here