Séduit par le Port de Kribi, SICAMEC projette d’y investir 45 milliards dans une usine de construction d’appareil électroménagers

0
Société d'assemblage d'appareils électroménagers. Crédit Photo: french.automatedassemblyline.com

Séduite par l’attractivité économique de la zone industrielle du Port autonome de Kribi (PAK), la Société Industrielle de Construction des Appareils électroménagers et Climatiseurs (SICAMEC) choisit la plateforme portuaire pour installer son usine.

Un protocole d’accord a été signé ce jour, 21 août 2019, entre Patrice Melom, le Directeur général du PAK, et les patrons de ce géant camerounais de l’électroménager. Le document confie à SICAMEC une autorisation d’occupation temporaire d’un site qui couvre une superficie d’environ 18 hectares, a appris bougna.net.

L’investissement projeté par cette entreprise, d’une valeur de 45 milliards de FCFA, vise à promouvoir la production locale de biens d’équipements pour les foyers camerounais dès le premier trimestre 2021, date probable de livraison de l’usine.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Cameroun : Maersk, le plus grand Armateur du monde va utiliser le PAK comme point de transbordement

« D’innombrables effets induits sont attendus. L’un des plus significatifs étant la création de milliers d’emplois directs et indirects. Cette marque de confiance de notre partenaire traduit, à suffisance, l’attrait et la notoriété dont jouit aujourd’hui la place portuaire et industrielle de Kribi », s’est réjoui Patrice Melom.

Mesures incitatives

L’arrivée de SICAMEC ajoute une ligne à la longue liste d’arrivées confirmées ou annoncées d’industriels camerounais et étrangers sur « le Grand Port ». En effet, Il y a quelques jours, Patrice Melom signait, quatre Conventions-cadre de partenariat avec des entreprises nationales et internationales.

Dont deux avec la Cameroon Radio and television (CRTV), et avec l’entreprise chinoise Haisheng. Un groupe qui souhaite développer un projet industriel intégré sur la plateforme portuaire de Kribi. Le projet comprend un Centre de recyclage de biomasse, et une centrale électrique.

Derrière ces arrivées en masse, il faut voir les mesures incitatives mises en place par le PAK depuis le début de cette année 2019. La réduction des tarifs d’au moins 20%, et « la mise à disposition, le plus rapidement possible, d’espaces dédiés, pour tous ceux qui visent à plus ou moins brève échéance le transfèrement de leur activité sur la plateforme de Kribi », comme l’avait annoncé le DG du PAK.

A LIRE AUSSI SUR BOUGNA.NET

Le PAK se dit prêt à mettre à disposition des espaces dédiés pour les entreprises qui souhaitent transférer leurs activités sur le Port

Le projet de mise en place de la zone industrielle consiste en la viabilisation complète d’un espace de 500 hectares. Pour 2019, ce sont quelques 50 hectares qui seront aménagés dans la périphérie la plus directe du port.

Dans la zone industrielle, SICAMEC devrait profiter de l’accueil de la société Atlantic Cocoa Corporation (ACC). Ce géant de l’agro-industrie a choisi le PAK pour construire son usine de traitement de fèves de cacao. Coût de l’investissement : 50 milliards de FCFA.

Mais sur le terrain, d’autres industriels sont déjà installés. A l’instar de Kribi Inland Service (KIS) qui a déjà démarré sa production sur le bois et d’autres types de projet en termes de détournement du trafic sur le Port de Kribi. L’entreprise Color Ceramica.

Selon des sources généralement bien informées, d’autres industriels devraient poser leurs usines sur la plateforme portuaire. A ce jour, 32 autorisations d’occupation temporaires ont été délivrées par le Port de Kribi.

 

Lire aussi :

03/04/2019      Le PAK se dit prêt à mettre à disposition des espaces dédiés pour les entreprises qui souhaitent transférer leurs activités sur le Port 

15/03/2019      Après le gel des prix, le Port de Kribi annonce une réduction d’au moins 20% sur ses prestations 

03/07/2019      Attiré par les coûts abordables au PAK, le Tchad envisage de faire de Kribi sa destination privilégiée 

20/06/2019      Grâce à un recouvrement record de 32 milliards enregistré au PAK, les recettes non-fiscales du Cameroun atteignent les 114% 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here