Route Olama-Kribi : Le Cameroun veut emprunter 15,9 milliards de FCFA auprès du Fonds kowetien et du Fonds d’Abu Dhabi

1
Calcul emprunt. Crédit Photo: TacoTax

Le Cameroun va réaliser deux emprunts d’un montant total de 15,9 milliards de FCFA auprès du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA), et du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (FADD) pour financer la construction du tronçon Bingambo-Grand-Zambi de la route Olama-Kribi.

Le président de la République, Paul Biya, vient en effet de signer un décret habilitant Alamine Ousmane Mey, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), à signer avec les deux partenaires financiers  un accord de crédit à cet effet.

Le tronçon concerné porte sur un linéaire de 106 km. Il est l’un des lots de la route Olama-Kribi (204 km) sur la Route Nationale N°22. Un projet destiné à améliorer la desserte du Port autonome de Kribi, dans le département de l’Océan.

Cette sortie confirme la volonté du gouvernement camerounais à bâtir, autour de la nouvelle place portuaire, un réseau routier à la hauteur d’un Port en eau profonde. En effet, à ce jour, près d’une demi-dizaine de projets routiers sont en cours de construction, ou en attente de lancement.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Cameroun : Le ministère des Travaux publics lance les travaux de réhabilitation de la route Edéa-Kribi

En dehors de l’actuelle route Edéa-Kribi, une autoroute Kribi-Lolabé est en cours de construction. Au 25 février 2019, les travaux sur cette autoroute longue de 38,5 kilomètres étaient exécutés à hauteur de 85%. L’autoroute est financée à hauteur de 250 milliards de FCFA par Eximbank Chine (85%), et l’Etat du Cameroun (15%).

A moyen terme, l’accès à Kribi sera plus facile. En tout cas si le projet de construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi. Un projet vieux de plus d’une demi-dizaine d’années, qui vient d’être attribué à l’entreprise italienne ICM-CMC.

Pour rappel, le projet de construction de la route Olama-Kribi a déjà bénéficié d’un financement de la Banque islamique de développement. Notamment sur le tronçon Olama-Bingambo. Actuellement réalisé par le français SOGEA SATOM.

A LIRE AUSSI SUR BOUGNA.NET

Le Mintp fait une avance de 13,4 milliards à Sogea Satom pour ouvrir une troisième route sur le Port de Kribi

Il s’agit, pour l’entreprise à capitaux français, de construire une route constituée d’une « couche de fondation en Grave Concassée 0/31,5 de 15 cm d’épaisseur ; une couche de base en Grave Bitume de 12 cm d’épaisseur ; une couche de roulement en Béton bitumineux de 5m d’épaisseur ; et des accotements en enduit superficiel bicouche de 1,5 m en rase campagne et de 2m en agglomération », a notamment appris bougna.net (voir tableau).

Le projet intègre étalement la construction de salles de classe, de forages, de foyers pour jeunes et pour femmes rurales, de centres communautaires, de centres de santé, et de latrines. L’entreprise sera enfin chargée de construire 20 km de pistes rurales et 13 km de voiries à Ngomedzap, Mvengue, et Lolodorf.

 

Lire aussi :

08/02/2019      Route Grand Zambi-Kribi : Libération des emprises, faible mobilisation de l’entreprise, et retard des décomptes bloquent les travaux

05/04/2019      Il ne fait plus l’ombre d’aucun doute, la route Ebolowa-Akom2-Kribi sera construite par l’italien ICM 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here