Patrice MELOM (DG PAK) : « Le SAGO est un formidable instrument de promotion de nos missions et de nos activités »

0
Patrice MELOM au SAGO 2020. Crédit Photo: PAK

Pour cette 9e édition du Salon de l’Action gouvernementale (SAGO), le Port Autonome de Kribi (PAK) a voulu en mettre plein les yeux aux visiteurs. Son stand, à l’architecture proche d’un bateau, ses hôtesses, habillées en capitaines de bateau ; et les nombreuses activités (exposés, présentations, etc.) ont fait de la jeune place portuaire, l’actractivité N°1 du SAGO. Mais au-delà de ce côté esthétique Patrice MELOM rappelle que la participation du Port Autonome de Kribi au SAGO avait surtout pour objectif de faire la promotion « de nos missions et de nos activités démarrées depuis mars 2018 ; de nos capacités opérationnelles ; de notre performance d’entreprise en constante augmentation et de notre rôle dans la vision d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035 ». Des activités marquées par une hausse du nombre d’escales, et des recettes. Par exemple, grâce au PAK, les Douanes viennent de collecter un peu plus de 7 milliards de F CFA au mois d’août 2020. Rencontré après la cérémonie d’ouverture, le Directeur Général du Port Autonome de Kribi revient sur cette édition au cours de laquelle le Stand du PAK a été sacré meilleur stand du SAGO.

Monsieur le Directeur Général, comment justifiez-vous la présence du PAK au SAGO ?

Je dois déjà dire que le PAK est une entreprise ayant pour unique actionnaire l’Etat du Cameroun. A ce titre, nous ne pouvions pas déroger aux instructions gouvernementales qui instruisent de faire savoir, d’expliquer et de montrer ce que nous faisons. Maintenant, compte tenu de la jeunesse du PAK, ce Salon est un formidable instrument de mise en vitrine ; de promotion de nos missions et de nos activités démarrées depuis mars 2018 ; de nos capacités opérationnelles ; de notre performance d’entreprise en constante augmentation et de notre rôle dans la vision d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035.

Concrètement, nous sommes venus au SAGO décliner un message sur trois points. Premièrement, nous voulons faire savoir que par notre présence ici, le Port Autonome de Kribi soutient une action transversale du déploiement gouvernemental et contribue à la synergie de l’action des pouvoirs publics.

Deuxièmement, nous venons présenter la bonne performance et le rôle de catalyseur de notre économie joué par le PAK. A titre d’illustration, grâce au PAK, les Douanes viennent de collecter un peu plus de 7 milliards de F CFA au mois d’août 2020 et les perspectives s’annoncent encore meilleures.

A lire sur bougna.net

SAGO 2020 : le Port Autonome de Kribi installe un « bateau » au Palais des Sports

En troisième lieu, nous sommes venus présenter le vivier d’opportunités que constitue la Place Portuaire de Kribi. Pour tout cela, il était important que les Camerounais soient informés de la transformation industrielle et économique que le Gouvernement est en train de mettre en place à Kribi.

C’est la première participation du PAK au SAGO. Quelle appréciation faites-vous de l’organisation ?

Nous sommes une entreprise encore très jeune. Être présent au SAGO après seulement deux années d’existence montre que nous avons bien saisi la vitrine que constitue le salon. L’idée de cette organisation est salutaire et nous souhaitons qu’elle soit pérenne. A l’endroit des visiteurs, nous sommes également là pour tisser et entretenir des liens privilégiés de convivialité et d’interactivité avec chacun d’eux. Nous sommes porteurs d’opportunités et nous voulons les présenter aux acteurs du secteur portuaire, aux investisseurs en général et à toute personne inté­ressée par notre offre.

Que pouvez-vous dire à ceux qui, dans la sous-région, pourraient être intéressés à faire passer leurs marchandises par Kribi ?

Il est important de préciser que la concurrence pour nous se situe le long du Golfe de Guinée avec les ports de mêmes caractéristiques et non au Came­roun. Cela dit, notre objectif c’est de remplacer les ports ouest africains dans les trafics en direction ou en provenance du Cameroun. Comme arguments à faire valoir : nos cadences de manutention de 25 opérations minimales par heure et par quai, soit dit en passant, la meilleure performance sur la côte ouest-africaine ; la flexibilité de nos tarifs ; la simpli­cité de nos procédures. Le tout renforcé par notre approche orientée vers l’accompagnement de nos clients et partenaires. C’est en cela que cette 9e édi­tion du SAGO constitue pour nous une immense opportunité d’exposer le reflet le plus pertinent de l’activité du port de Kribi à travers une médiatisation appuyée de l’ensemble de nos activités institutionnelles et opérationnelles.

Interview publiée dans “La Lettre du PAK” N°066. Le titre et le chapeau sont de la rédaction

Lire aussi :

08/09/2020      Cameroun-Ports : L’Autorité Portuaire Nationale (APN) ouvre une antenne à Kribi 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here