Cameroun : La CCAA va installer un système de vidéosurveillance dans ses quatre aéroports internationaux

1
Crédit Photo: Digital Security Magazine

L’autorité de l’aéronautique civile (CCAA) va installer un système de vidéosurveillance dans les aires de mouvement de quatre aéroports du Cameroun. Il s’agit de l’Aéroport de Yaoundé-Nsimalen, l’aéroport de Douala, l’aéroport de Garoua et l’aéroport de Maroua.

Le projet, explique Assoumou Koki Paule, directrice générale de la CCAA, intègre un volet éclairage de ces mêmes aires de mouvement, et de la clôture de ses quatre aéroports internationaux.

L’argent, apprend le régulateur du secteur du transport aérien, sera fourni par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Le montant du financement n’a pas été révélé.

Tout comme le début des travaux, et le nom de l’entreprise. Ces informations devraient être disponibles dans quelques mois. En tout cas après le recrutement d’un consultant pour la maîtrise d’œuvre complète de ce projet.

On sait cependant qu’en mars dernier, la CCAA a lancé un avis d’Appel d’Offres pour la maîtrise d’œuvre partielle des études en vue de la construction des murs de périmètre autour du domaine aéroportuaire de Nsimalen. Une enveloppe d’environ 100 millions de FCFA a été débloque pour cette tâche.

Le projet d’installation d’un système de vidéosurveillance et d’éclairage des aires de mouvement et de clôture des aéroports internationaux rentre dans le cadre du Projet de développement du secteur des transports (PDST).

La CCAA intervient ici en qualité d’Agence d’exécution du volet aérien. Au travers de l’unité de gestion du projet (UGP) qu’elle abrite.

 

Lire aussi :

12/03/2019      La CCAA décaisse 100 millions pour les études de construction de la clôture de l’aéroport de Nsimalen 

04/03/2019      La CCAA recrute 12 chiens renifleurs pour renforcer la sécurité dans les aéroports internationaux 

29/01/2019      La CCAA réalise un test de simulation d’une attaque bactérienne de grande ampleur à l’Aéroport international de Nsimalen 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here