Transport aérien : En attendant Boeing, Camair-Co se remet sur la piste des Airbus

0
Visite de la délégation camerounaise chez Airbus Montréal. Crédit Photo: bougna.net

Et si c’était finalement chez Airbus que Camair-Co achetait ses nouveaux avions ? Plusieurs années après les premiers contacts noués avec les équipes du constructeur européen, le Cameroun ressort le dossier d’Airbus des tiroirs.

Jean Ernest Masséna Ngalle BIBEHE, ministre des Transports (et Président du Conseil d’administration de Camair-Co), et Louis Georges Njipendi Kuotu, le Directeur général de Camair-Co, ont visité l’usine d’assemblage des Airbus A220 de Montréal (Photo) ce mercredi, 25 septembre 2019.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Ngalle Bibehe présente les avancées du Cameroun en matière de sûreté aérienne à la 40e Assemblée de l’OACI

Les deux pilotes de Camair-Co se sont notamment imprégnés des capacités techniques, opérationnelles et commerciales de la gamme des Airbus de la famille, a appris bougna.net, auprès d’une source généralement bien informée au sein de la délégation camerounaise.

« Il est important de noter que d’un point de vue technique et opérationnel, ces avions offrent une capacité de 100 à 150 sièges, une réduction de consommation en carburant de 20% et une réduction des coûts de maintenance estimée à près de 25% comparativement aux aéronefs de même type. Par ailleurs, lesdits aéronefs sont adaptés pour des vols domestiques régionaux et intercontinentaux », a précisé notre source.

Loin d’être une simple visite de courtoisie, le déplacement de Jean Ernest Masséna Ngalle BIBEHE dans les installations d’Airbus a une importance capitale. « Le Ministre des Transports tient à rassurer  l’opinion publique quant à la poursuite desdites négociations par le Directeur Général de Camair-Co en vue de mener à terme ce projet », a conclu notre source.

Le mauvais atterrissage des Boeings

Cette visite survient au moment où la compagnie nationale de transport aérien manœuvre pour sortir de la zone de turbulence. Une manœuvre marquée notamment par l’acquisition de deux nouveaux aéronefs (Embraer ERJ145LR, et Boeing 737-500). Et par la réouverture de nouvelles lignes domestiques et régionales.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Camair-Co renforce sa flotte avec un Boeing 737-500 et lance un nouveau programme de vols

Elle survient également sept ans après l’annonce, par Camair-Co, de l’acquisition, pour 2015, de deux Boeing 737 Dreamliner. Un projet prévu pour coûter 109 milliards de FCFA, qui devait permettre au transporteur camerounais « d’entrer dans la cour des grands », avait notamment déclaré Alphonse Béa, à l’époque Directeur commercial de Camair-Co.

Plan Boeing ?

Nos informations ne permettent pas d’établir une relation entre cette visite et la mise en œuvre du Plan de relance de la compagnie nationale Camair-Co présenté par le constructeur américain Boeing.

On sait cependant que pour développer Camair-Co, le Plan de relance de Boeing recommande l’achat de 14 avions. Le choix d’un réseau devant permettre des taux de remplissage convenables des avions comprenant 27 destinations dont neuf domestiques, 13 régionales et cinq intercontinentales.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Ernest Dikoum : Pourquoi la mise en œuvre du Plan de relance de Boeing n’était pas urgente

En plus du ministre des Transports et du DG de Camair-Co, la délégation camerounaise était composée, de Assoumou Koki Paule, DG de la CCAA, du Haut-commissaire du Cameroun au Canada, et du Représentant du Cameroun à l’OACI.

Cette visite s’est déroulée en marge des travaux de la 40e Assemblée générale de l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) qui se tient à Montréal au Canada.

 

Lire aussi :

24/09/2019      Cameroun : Camair-Co s’invite au Grand Dialogue National et propose des pistes aux délégations 

27/07/2019      Camair-Co inaugure son deuxième centre d’opérations à l’aéroport international de Garoua 

06/06/2019      Tout savoir sur l’Embraer ERJ 145 LR, l’avion avec lequel Camair-Co a fêté le ramadan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here