Cameroun-Coronavirus : Au Port Autonome de Kribi, plus d’accostage de navires sans autorisation préalable des équipes médicales

1
Contrôle systématique des narires en attente rade au PAK. Crédit Photo: bougna.net

Depuis le 18 mars, les accostages de bateaux au Port Autonome de Kribi (PAK) sont conditionnés à l’autorisation préalable de l’équipe médicale du département médico-social au PAK, apprend l’entreprise dirigée par Patrice MELOM, dans sa newsletter « La Lettre du PAK N°039 ».

Au sein de la plateforme portuaire, le crédo est désormais que « Tous les navires qui arrivent à Kribi sont désormais suspects », comme le précise le Dr Jean Jacques BINZOULI MBVOUM, responsable du département médico-social au PAK.

A LIRE SUR BOUGNA.NET

Cameroun-Coronavirus : Le Premier Ministre ordonne enfin la fermeture de toutes les frontières terrestres, aériennes et maritimes

Concrètement, explique le Commandant Mustapha Mohamed, pilote marin, responsable Contrôle, Sécurité/Sûreté au PAK, « le personnel médical est désormais admis dans la pilotine, aux côtés du pilote désigné pour accueillir les navires en attente en rade. C’est le service de santé qui monte à bord en premier. Il lève le doute sur le navire avant que le pilote ne fasse rentrer l’engin dans le port pour accostage ».

Après cette autorisation d’accoster, des Equipements de Protection Individuelle (EPI) sont fournis à chaque membre d’équipage qui débarque du navire.

Par ailleurs, précise le Port Autonome de Kribi dans sa « Lettre », « Le PAK veille également à ce que toutes les entreprises de la plateforme portuaire de Kribi observent les mesures sanitaires prescrites par le gouvernement et l’OMS, notamment la mise en quarantaine effective des tous les employés de retour de l’étranger. C’est le cas de certains employés de l’entreprise CHEC qui sont récemment arrivés de Chine ».

A LIRE AUSSI SUR BOUGNA.NET

Cameroun-Coronavirus : Selon l’entreprise chinoise de BTP CREC5 Huang Song, son Directeur, se porte bien

Bon à savoir, depuis la découverte du premier cas de coronavirus au Cameroun, le PAK a acquis divers produits et équipements de prévention au Coronavirus. Notamment des thermomètres lasers (thermo-flash) pour prise de température à distance ; des flacons de gel antibactérien pour le nettoyage régulier des mains ; des désinfectants et pulvérisateurs pour aseptiser les navires ; des thermo-nébuliseurs pour aseptiser les grandes surfaces ; et de la javel granulée pour nettoyage divers, pour ne citer que ceux-là.

Pour rappel, au 25 mars 2020, le Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) enregistre 56 cas de coronavirus. Dont un mort officiellement enregistré ce 23 mars à Yaoundé. Il s’agit d’un camerounais de 66 ans venu d’Italie.

 

Lire aussi :

21/03/2020      Cameroun : Pour lutter contre la propagation du COVID-19, le transproteur Stecy interdit les paiements cash à l’entrée de ses bus 

15/03/2020      Cameroun-Coronavirus : Après Air France, Brussels Airlines accusé d’avoir transporté le 4e patient infecté 

06/03/2020      Un vol de la compagnie Air France suspecté d’avoir transporté le patient 0 du Coronavirus au Cameroun 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here