Cameroun-Transport urbain : Taxis et moto-taxis exonérés de l’impôt libératoire et de la taxe de stationnement pour le 2e trimestre 2020

0
TAXI Cameroun

Les taxis et moto-taxis sont exonérés de l’impôt libératoire et de la taxe de stationnement pour le compte du 2e trimestre 2020, vient d’annoncer le Ministère des Finances (MINFI) dans une circulaire N°20/169/CF rendue publique ce 13 mai 2020.

La mesure, qui ne concerne pas seulement les taxis, touche aussi les véhicules automobiles de charge utile au moins égale à 3 tonnes. Ceux-ci se voient exonérés de la taxe à l’essieu due au titre du 2e trimestre 2020.

A lire sur bougna.net

Cameroun-Coronavirus : Le Ministère des Transports publie une liste de mesures restrictives spécifiques au secteur des transporteurs

« Ces exonérations se limitent aux prélèvements ci-dessus visés dus au titre du 2e trimestre 2020 (du 1er avril au 30 juin 2020). Cette période pourrait toutefois être étendue au reste de l’année en fonction de l’évolution de la crise », précise Louis Paul MOTAZE, le Ministre des Finances.

Les transporteurs ayant déjà acquitté les prélèvements ci-dessus visés au titre du deuxième trimestre de l’exercice 2020 « bénéficient d’un crédit d’impôt à concurrence des paiements effectués. Ces crédits sont imputables sur les paiements futurs dus par ces contribuables », ajoute le MINFI.

Cette décision fait partie d’une série de neuf mesures prises par le gouvernement pour « soutenir le secteur du transport, fortement impacté par la crise sanitaire du COVID-19 », écrit Louis Paul MOTAZE.

A lire aussi sur bougna.net

Cameroun-Coronavirus : 80% des entreprises du secteur des Transports ont vu leur CAHT baisser de 20% en 2020 par rapport à 2019 (GICAM)

Le gouvernement apporte ainsi une seconde réponse, après les mesures d’assouplissement prises par le Président de la République début avril dernier. Mesures qui avaient notamment levé la limitation du nombre de passagers par taxi à trois (plus le conducteur).

Pour rappel, pour attirer l’attention du gouvernement sur l’impact de la crise sanitaire sur les transporteurs, les associations syndicales avaient lancé un mot d’ordre de grève. Mot d’ordre levé à l’issue d’une réunion de crise présidée par Jean Ernest Masséna Ngalle BIBEHE, le Ministre des Transports.

 

Lire aussi :

30/04/2020      Cameroun-Coronairus : Les 19 mesures d’accompagnement de Paul Biya contre le COVID-19 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here