Le PAK envisage de faire liquider la contribution scanning dans déclaration en Douane à travers la Division Informatique de la DGD

0
Déclration en douane. Crédit Photo: ASD Group

Le Port Autonome de KRIBI (PAK) envisage de faire liquider la contribution scanning dans la déclaration en Douane à travers la Division informatique de la Direction Générale des Douanes (DGD). Cette décision rentre dans le cadre du respect du processus de dématérialisation, apprend bougna.net.

Le projet, à ce jour, est déjà largement avancé. Selon la Direction générale des Douanes, « Une séance de travail le 11 mars 2019 à la salle de réunion de la Division Informatique avec les représentants du PAK et Transatlantic a permis de constater que la solution mise en application pour le scanning des conteneurs au Port de Douala peut être implémentée au PAK ».

En tout cas, depuis le 4 Avril 2019, Fongod Edwin Nuvaga, le Directeur général des Douanes a confié à sa Division Informatique la mission de procéder à l’opérationnalisation de ladite solution.

Comment ça va marcher

Cette mission prend en compte la possibilité de l’intégration des frais de scanning dans la déclaration en Douane. Il faut noter que la liquidation de la contribution scanning dans le bulletin de liquidation de la déclaration en détail est techniquement possible dans le système SYDONIA/CAMSIS. Ladite contribution sera à l’image de celle effectuée par la SGS au Port Autonome de Douala (PAD).

Cette mission prend également en compte les personnes habilitées à payer la redevance scanning. En effet, apprend bougna.net, la contribution scanning sera acquittée par le redevable ou son mandataire en même temps que les droits et taxes de douane, en un payement unique auprès de sa banque de domiciliation. Ce dernier devra transférer par la suite les frais de scanning dans un compte bancaire ouvert à cet effet par le PAK.

Dans sa traditionnelle Newsletter « Cameroon Customs Newsletter N°116 du 27 Mai 2019 », la DGD ajoute un point sur les modalités pour la liquidation dans la déclaration en Douane. En effet, écrit-elle, la mise en production de la redevance scanning au PAK impose une base légale. « Pour cela les deux Directeurs Généraux doivent s’accorder pour la signature d’un protocole d’accord ».

 

Lire aussi :

06/06/2019      Après les réajustements du FMI, Fongod rappelle ses collaborateurs pour « trouver des voies de mobilisation des ressources » 

22/05/2019      Port de Kribi : Comment les abandons des soumissionnaires font monter le niveau d’eau sur le Terminal Polyvalent 

31/07/2018      Derniers réglages avant la liaison entre le GUCE, KCT et Bolloré au Port de Kribi 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here